Comité Départemental de l'Eure  "FFSS 27"
Comité Départemental de l'Eure de Sauvetage et de Secourisme
Comité Départemental de l'Eure de Sauvetage et de Secourisme

 Le sauveteur Secouriste du Travail

Le SST est un salarié de l'entreprise.

Son rôle est :
- de porter les premiers secours à toute victime d'un accident ou d'un malaise,
- d’être acteur de la prévention dans l’entreprise.

 

 Les prérequis

Formation initiale :
Aucun prérequis n’est exigé pour suivre la formation de sauveteur secouriste du travail.

 

 Les compétences du SST/ Contenu de la formation


L’exercice de l’activité de SST nécessite la mise en oeuvre de deux domaines de compétences :
 

Domaine de compétences 1: Intervenir face à une situation d’accident du travail

 

Situer son rôle de SST dans l’organisation des secours dans l’entreprise

-  Identifier le cadre juridique du rôle du SST

- Délimiter son champ d’intervention en matière de secours

Protéger de façon adaptée

- Mettre en oeuvre les mesures de protection décrites dans le processus d’alerte aux populations

- Identifier les dangers persistants et repérer les personnes qui pourraient y être exposées

- Supprimer ou isoler le danger persistant, ou soustraire la victime au danger persistant sans s'exposer soi-même

Examiner la victime

- Rechercher, suivant un ordre déterminé, la présence d’un (ou plusieurs) des signes indiquant que la vie de la victime est immédiatement menacée

- Reconnaître les autres signes affectant la victime

- Prioriser les actions à réaliser en fonction des signes décelés et du résultat à atteindre

Garantir une alerte favorisant l’arrivée de secours adaptés au plus près de la victime

- Définir les différents éléments du message d’alerte

- Identifier qui alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise

- Faire alerter par la personne la plus apte ou alerter soi-même

Secourir la victime de manière appropriée

- Choisir à l’issue de l’examen l’action ou les actions à effectuer

- Réaliser l’action ou les actions choisie(s) en respectant la conduite à tenir indiquée dans le guide des données techniques

- Surveiller, jusqu'à la prise en charge de la victime par les secours spécialisés, l’amélioration ou l’aggravation de son état et adapter sa conduite si besoin 


Domaine de compétences 2: Contribuer à la prévention des risques professionnels dans l’entreprise

 

Situer son rôle de SST dans l’organisation de la prévention de l’entreprise

- S’approprier les enjeux de la prévention pour en situer l’importance dans son entreprise

- Se positionner comme un des acteurs de la prévention dans son entreprise

 

Caractériser des risques professionnels dans une situation de travail

- Repérer des dangers et informer les personnes qui pourraient y être exposées

- Déterminer des risques et leurs dommages potentiels

 

Participer à la maîtrise des risques professionnels par des actions de prévention

- Supprimer ou à défaut réduire les risques sur lesquels il est possible d’agir directement

- Transmettre aux personnes en charge de la prévention les éléments liés à toute situation dangereuse repérée

- Proposer, si possible, des pistes d’amélioration 


Ces domaines de compétences sont eux-mêmes déclinés en compétences professionnelles auxquelles ont été associés les savoirs (savoirs théoriques, savoir-faire) nécessaires à leur acquisition

 La certification des compétences


Seuls les candidats qui ont suivi la totalité de la formation et qui ont satisfait aux épreuves certificatives dans leur intégralité peuvent prétendre à l’obtention du certificat SST.
La validité de ce certificat est fixée à deux ans, et la prolongation de celle-ci est conditionnée par le suivi d’un stage « Maintien et Actualisation des Compétences » (MAC) tous les 24 mois, ainsi qu’à la réussite aux épreuves certificatives.

Un SST dont la date de fin de validité de son certificat est dépassée ne peut plus exercer en tant que SST. Il peut néanmoins suivre un MAC pour recouvrer sa certification sous réserve que le délai entre la date limite de validité et le MAC ne porte pas préjudice a priori à la réussite aux épreuves certificatives. Dans le cas contraire, il est conseillé de suivre de nouveau une formation 

 

 L’organisation pédagogique

 

Durée minimum

Formation initiale :

14 heures en présentiel

Il convient d’ajouter, le cas échéant, le temps nécessaire pour traiter les risques spécifiques de l’entreprise ou de la profession)

Pour répondre aux contraintes de certaines entreprises ou aux spécificités des publics formés, les séquences de formation peuvent être organisées de manière consécutive ou espacées d'une durée permettant de maintenir la cohérence pédagogique de l'ensemble de la formation

MAC : 7 heures en présentiel

Effectif

De 4 personnes minimum à 10 personnes maximum

Dispensateur de la formation

Entité habilitée de niveau 1

Qualification du formateur

Titulaire du certificat de « Formateur SST » ou de « Formateur de formateurs SST » valide

Mode de validation

Un certificat SST (modèle national) est délivré obligatoirement par l’intermédiaire de l’entité habilitée

 

 Allègements de formation pour devenir SST

 

En application des dispositions prévues par l’arrêté du 5 décembre 2002, dans le cas d’un stagiaire titulaire d’une unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » datant de moins de trois ans ou à jour des obligations de maintien des acquis et de formation continue s’y rapportant à la date d’entrée en formation, le dispensateur de formation est autorisé à mettre en oeuvre un processus pédagogique distinct.

Ce processus pédagogique est réalisé sous la forme d'un allègement de formation défini contractuellement avec le stagiaire. Cet allègement portera sur des compétences clairement identifiées, déjà détenues par le stagiaire. Ce processus permettra de limiter le temps de formation aux seules compétences que le stagiaire ne possède pas pour obtenir le certificat de SST. L’entité habilitée mettra en place un processus de vérification des compétences déjà détenues (diplômes, expériences professionnelles, entretien individuel, test pratique, théorique)

Le stagiaire ainsi allégé devra néanmoins être validé sur l'ensemble des compétences visées du SST et passer les épreuves certificatives dans leur intégralité.

 

 Equivalence

 

Conformément à l’article 1 de l’arrêté du 5 décembre 2002, les titulaires du certificat de sauveteur secouriste du travail à jour dans leurs obligations de formation continue sont réputés détenir l’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1).

 

 Maintien et actualisation des compétences


Etre titulaire du certificat SST délivré par une entité habilitée.
Les titulaires d’un certificat APS (acteur prévention secours) sont réputés détenir le certificat SST et peuvent également participer à un MAC SST. Dans cette hypothèse, le MAC ne leur permettra de maintenir et actualiser leurs compétences qu’en sauvetage secourisme du travail.